Journal de bord Femmes d’exception

Visite de Lefranc-Bourgeois au coeur de la couleur

Aujourd'hui avec une dizaine d'Artistes au Jardin nous avons découvert les secrets de la fabrication de la peinture avec une visite guidée et très détaillée de l'entreprise Lefranc-Bourgeois proposée par son directeur Thierry Collot. Comment obtenir une huile extrafine, plus ou moins dense en pigments, eux même originaires des acryliques liquitex et des aquarelles Windsor et Newton dont seuls les additifs changent pour créer différentes techniques de peinture...Voilà les questions auquel ce voyage au coeur de la couleur de ce géant dont le site manceau, aux entrepôts gigantesques, et exclusivement dédié aux médiums, a pu répondre. Une après midi riche en découvertes.

Continuer la lecture

Accrochage à Saint-Michel-de-Chavaignes

Bientôt le grand prix Hélène Bertaux à Saint-Michel-de-Chavaignes, après les préparatifs d'aujourd'hui, rendez vous demain avec des expositions de toutes beautés, dans différents lieux de la commune, un marché des métiers d'arts, le Symposium International de sculpture monumental, et des splendides démonstrations de graph... Il fera beaucoup moins chaud, on espère le public nombreux, ça vaut vraiment le détour!

Continuer la lecture

Portrait d’Hélène Bertaux pour la manifestation Mains d’Arts de Saint-Michel-de-Chavaignes

Hélène Bertaux ( 1825-1909) Hélène Bertaux, plus connue sous le nom de Mme Léon Bertaux de son nom d'artiste est née à paris en 1825 et morte à Saint-Michel-de-Chavaignes en 1909 est une sculptrice française et une militante pour les femmes artistes. Hélène Bertaux fait son apprentissage très tôt au côté du sculpteur Pierre Hébert puis avec Auguste Dumont. Elle réalises de nombreuses sculptures de petites dimensions avant de diriger vers les œuvres de taille plus importantes. Lors de l'Exposition universelle de 1889, elle est la première sculptrice à recevoir une médaille d'or. A une époque où dans le monde de l'art les femmes sont considérées comme des muses mais rarement comme des artistes et l'école des Beaux Arts de Paris leur est encore fermée et il y a encore des préjugés quand à leur capacité à produire des œuvres d'art de qualité.Hélène Bertaux décide alors d'ouvrir un atelier…

Continuer la lecture
Fermer le menu
×
×

Panier