Portrait d’Hélène Bertaux pour la manifestation Mains d’Arts de Saint-Michel-de-Chavaignes

Hélène Bertaux ( 1825-1909)

Hélène Bertaux, plus connue sous le nom de Mme Léon Bertaux de son nom d’artiste est née à paris en 1825 et morte à Saint-Michel-de-Chavaignes en 1909 est une sculptrice française et une militante pour les femmes artistes.

Hélène Bertaux fait son apprentissage très tôt au côté du sculpteur Pierre Hébert puis avec Auguste Dumont. Elle réalises de nombreuses sculptures de petites dimensions avant de diriger vers les œuvres de taille plus importantes. Lors de l’Exposition universelle de 1889, elle est la première sculptrice à recevoir une médaille d’or.

A une époque où dans le monde de l’art les femmes sont considérées comme des muses mais rarement comme des artistes et l’école des Beaux Arts de Paris leur est encore fermée et il y a encore des préjugés quand à leur capacité à produire des œuvres d’art de qualité.Hélène Bertaux décide alors d’ouvrir un atelier de dessin et de modelage en 1873, puis un atelier de sculpture en 1880. En décembre 1881, elle crée l’ Union des femmes peintres et sculpteurs ( UFPS), association reconnue d’utilité publique en 1892, dont elle sera la première présidente jusqu’en 1894. Le but de cette association étant de permettre aux femmes françaises et étrangères d’obtenir un véritable statut d’artiste et de créer une solidarité entre elles. Pour cela, elle met en place un Salon annuel spécifique, sans jury de sélection, et mêlant artistes débutantes et artistes reconnues. Elle en assure la promotion auprès de l’État, de la presse généraliste ou féministe, des hommes politiques et des collectionneurs.

En 1889 notamment , Hélène Bertaux va mener un combat afin de faire bénéficier les femmes de la qualité et de la gratuité de l’enseignement de l’École des beaux-arts de Paris, et leur permettre d’accéder au prestigieux concours du prix de Rome. Grâce à sa mobilisation les femmes artistes seront enfin admises aux Beaux-Arts et pourront participer aux différentes concours, dont celui du grand prix de Rome à partir de 1903.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier